Innovation : un jeune ghanéen crée un vélo pour balayer les rues

août 29, 2020

  • Home
  • |
  • Blog
  • |
  • Innovation : un jeune ghanéen crée un vélo pour balayer les rues

Un ingénieur ghanéen a eu l'idée géniale de créer un vélo spécialement aménagé pour balayer les rues. A la fois ludique, écologique et utile, c'est l'une des initiatives entrepreneuriales les plus judicieuses et les plus accessibles pour les villes africaines. 

Basé à Takoradi(Ghana), Franck Darko est un jeune homme très inventif avec à son actif plusieurs innovations dont notamment ce tricycle à balayage qui, comme son nom l’indique, balaie au fur et à mesure que vous le conduisez, et un tricylce aquatique offrant un moyen de locomotion simple et accessible aux écoliers ayant des difficultés à traverser les cours d'eau(fleuve, rivière, ...) pour se rendre à l'école.

Vous l'avez compris, Franck Darko est un entrepreneur socialement engagé. Il explique la motivation de ses créations par un souci de trouver des solutions durables, efficaces et rentables aux problèmes et défis récurrents de son pays, dont la saleté des zones urbaines, et l'enclavement de certaines écoles,...  

Dans une interview, Franck Darko revient de façon plus large sur les motivations de sa dernière création : 

« Parfois, lorsque j’arrive à certains endroits d’Accra, un grand exemple est le grand canal qui mène la rivière Odorna à la mer, mes yeux se remplissent de larmes à cause de ce que je vois pour notre avenir. Dans ma vision, je vois le canal utilisé comme un chemin de promenade parce qu’il est finalement encombré de sable et de déchets plastiques. Ce qui est triste, c’est que les gens vont perdre leur maison et leur vie lors d’une forte pluie. »

Des inventions pour aider à la transition écologique en Afrique

Franck Darko est un entrepreneur engagé car conscient des enjeux environnementaux auxquels doivent faire face les villes africaines de demain :

« D’ici 2035, le Ghana sera un endroit misérable pour élever un enfant. Mais nous pouvons changer l’avenir en nous basant sur les mesures que nous prenons maintenant. Nous devons totalement changer notre comportement envers l’environnement immédiat dont dépend notre vie. Les déchets sont trop nombreux. Même aujourd’hui, des diplômés se sont joints à la lutte contre les déchets sauvages. En tant que bon citoyen, je dois faire quelque chose pour aider à arrêter le sombre avenir qui nous attend. J’ai toujours eu la nation dans mon cœur. J’utilise mon énergie pour réfléchir à la façon de faire du Ghana un meilleur endroit où vivre comme les autres pays développés. »

Comme beaucoup de ses collègues engagés dans l'innovation africaine, Franck Darko fait face à des difficultés structurelles liées à l'absence d'un écosystème adapté pour soutenir les entrepreneurs et jeunes inventeurs africains. Il explique :

« J’ai passé 5 mois à fabriquer ce tricycle parce que je n’ai pas d’environnement de travail, d’outils et de machines. Mais je crois en Dieu que les choses vont changer pour le mieux. »

Ce jeune inventeur est à soutenir car ses créations sont adaptées au contexte économique et social et apporte réellement une plus value environnementale : 

« Avec cette machine, nos rues et notre environnement peuvent être maintenus propres en permanence. Elle n’utilise pas le carburant et ne nécessite aucun entretien. »

Notons enfin que Frank Darko ne tarit pas d'idées nouvelles face aux problèmes et aux défis de son environnement de vie, ce qui laisse présager des futures solutions pour le bénéfice de la société, à condition qu'il soit soutenu. 

à lire aussi...

[AfroBiz] Poupées noires : des merveilleux cadeaux de noël pour nos princesses

Cameroun : JENGU SARL construit des véhicules électriques solaires 100% “made in Africa”

Comment fabriquer son savon naturel